vendredi, février 08, 2013

Tu honoreras ta mère et ta mère


Ce clan familial haut en couleurs, lié par l'amour de la Grèce et du théâtre inculqués et imposés par une mère et une grand-mère éprises de Grèce Antique, nous est mis en scène par Brigitte Rouan.
C'est donc au zoom très grossissant d'une mater familias (Nicole Garcia) qui se sent vieillir et qui va accepter de baisser la garde à son corps défendant que cette comédie aux dialogues enlevés et aux situations rebondissantes prend un ton nostalgique. Les gags sont parfois originaux ( la grand mère escaladant le mur), parfois un peu lourds (le pied cassé) ou totalement ratés ( les policiers suspectant les quatre frères d'avoir poussé leur mère à l'eau), mais l'ambiance désordonnée et chaotique d'une grande fratrie recomposée où chacun regrette un peu ou beaucoup de ne pas pouvoir vivre ses vacances à sa façon est bien rendue.
Parmi les quatre frères, je suis comme la mère j'ai eu un petit faible pour le petit dernier Balthazar interprété par Gaspard Ulliel dont le sourire enjôleur fédère petits et grands et donne l'élan pour finaliser le spectacle dont on on se prenait à douter de sa faisabilité tant les volontés semblaient quelque peu défaillantes ( sauf chez la grand mère-Emmanuelle Riva qui jouera du début à la fin son rôle de pythie....); mais je reconnais qu' Eric Caravaca dans le scénario comme dans le film « assure » lui aussi!

Aucun commentaire: