samedi, novembre 08, 2014

White bird

Même sujet au départ que Gone girl : une desesperate housewife disparait.. C'est donc un des intérêts de ce film de pouvoir comparer des approches aussi différentes.
Celui-ci est plus intime, point de perversité mais du mal-être perceptible traité avec délicatesse:ce drame est disséqué par une jeune adolescente qui va passer à l'age adulte et son regard nous touche vraiment (cela se passe dans la fin des années 80, une période sans doute qui me permet d'être plus en phase avec cette génération ).

1 commentaire:

lora a dit…

Merci beaucoup pour ce site et toutes les informations qu’il regorge. Je le trouve très intéressant et je le conseille à tous !
Bonne continuation à vous. Amicalement .

voyance gratuite en ligne par mail