lundi, novembre 17, 2014

La Prochaine fois je viserai le coeur

Contrairement à son précédent rôle dans l'Homme qu'on aimait trop, cette fois c'est bien Guillaume Canet qui prend toute la place dans cette histoire sordide (que personne ne voulait produire tant c'est glauque!). Et il y est magistral avec sa tête de jeune homme sage et sa conduite de parfait gendarme discipliné. Eh aussi chapeau pour avoir tourné lui-même la scène dans l'eau à 3°C (2 prises !). Ana Girardot est également parfaite.
Ce n'est pas un thriller psychologique puisque l'on connait déjà l'histoire mais cette façon d'essayer de disséquer les mobiles du tueur nous tient quand même en haleine (mais l'enjeu est  forcément limité puisque la justice elle même l'a déclaré mentalement irresponsable).
Tout est bien sombre et les lieux de tournage en hiver dans le Pas de Calais donnent vraiment le cafard tout comme ces intérieurs vieillots des années 70 ; un film d'ambiance sous haute tension donc réussi et qui fait froid dans le dos.

1 commentaire:

lora a dit…

Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

voyance gratuite par mail ; voyance serieuse gratuite