samedi, novembre 16, 2019

Le Traître


Deuxième film italien de premier plan en un mois! La critique est unanime et s'étonne qu'il n'ait été aucunement récompensé à Cannes.
Bellochio signe ici une œuvre magistrale sur l'histoire de la mafia en adoptant une diversité de ton, passant du lyrisme au dramatique, de l'intime au public qui nous fait vivre cette chronique (en 2H31 quand même) à la fois de l'intérieur et de l'extérieur.
L'interprète de Don Tomasino, typique du macho italien sait donner une âme à son personnage et sa complicité avec le juge Falcon donne lieu à de très belle scènes.

1 commentaire:

Julia a dit…

Mes vives félicitations pour votre site! Ça m'a beaucoup aidé et plu, surtout que tous vos partages sont intéressants. Longue vie à votre site. Surtout ne vous découragez jamais ; votre blog est vraiment au top !

voyance gratuite en ligne