mercredi, avril 03, 2013

Quartet


Ce film reprend le thème d'Indian Palace sur l'art d' assumer à la fois les épreuves de la vieillesse et le poids des regrets, des amours déçues et de la vie dans une communauté de retraités. Son réalisateur a su trouver le ton juste puisqu'il s'agit de Dustin Hoffmann qui passe pour la première fois derrière la caméra à l'age de 75 ans, celui de ses pensionnaires qui ont tous en commun l'art lyrique!
Maggie Smith y règne en diva et nous régale comme toujours (cf Downton Abbey) de ses répliques cinglantes et de son aura face à une distribution 100% britannique et 100% pertinente. Quel beau moment que ce générique de fin lorsque chaque résident de cette maison de retraite est visionné avec en parallèle son cartouche et celui d'un album ou d'une affiche où il avait brillé particulièrement.
C'est un film plein d'émotions et (trop) plein d'optimisme où la musique joue son rôle de médiateur et de lien fort et audible. 

1 commentaire:

Marie Liesse a dit…

Merci pour ce complément d'informations que j'apprécie beaucoup, je comprends mieux pourquoi je me suis arrêtée sur ce blog.

cabinet de voyance