mardi, juillet 29, 2014

Jimmy's hall

Une fois encore Ken Loach défend les plus faibles et nous dépeint ici la lutte des classes en Irlande dans les années 1930 avec pour figure de proue le personnage de Jimmy Gralton. Et une fois encore le réalisateur réussit à nous séduire grace à l'interprète ( Barry Ward un inconnu ou presque) et grace à une atmosphère réellement chaleureuse dans une petite communauté idéalisée sans doute pour mieux servir son propos.... très évangélique. L'amertume et la violence laissent cette fois souvent la place à l'émotion et à la nostalgie, tout particulièrement dans une très belle scène de danse à la dimension onirique.

2 commentaires:

Meera Saif a dit…

Un blog de haute qualité.C'est le type de blog qui me plaît et dont lesquels je partage mon point de vue modeste.
voyance par mail gratuite

voyance gratuite par mail a dit…

Votre blog est une mine d'or.Je vous remercie pour les efforts que vous faites.