lundi, janvier 20, 2014

L'Amour est un crime parfait

Philippe Djian aime les êtres compliqués mal dans leur peau et ce film tiré de son roman Incidences est suffisamment elliptique pour préserver ce coté sombre et mystérieux d'une oeuvre littéraire.
Les frères Larrieu ont particulièrement
soigné les décors somptueux tant dans la nature que dans l'architecture (l'université de Lausanne, le chalet). L'ambiguïté des personnages et des situations servie par le choix de Mathieu Almaric très investi dans son personnage , le charme -électrique pour Maiwenn, diabolique pour Sara Forestier- confirme le parti pris hitchcockien, le suspens en moins!

1 commentaire:

dasola a dit…

Bonjour Marie-Françoise, pas vu et pas tenté du tout par ce film. J'avais détesté "Peindre ou faire l'amour" des deux mêmes. Bonne soirée.