vendredi, octobre 04, 2013

No pain, no gain

De l'excès encore! La violence et le sang en plus; âmes sensibles s'abstenir (interdit au moins de 12 ans c'est dire!). Mais de l'humour, un sens du cinéma certain (entre Quentin Tarentino et les frères Coen comme l'ont dit avec justesse certains critiques) et surtout la prestation de Mark Wahlberg permettent d'entrer dans ce very bad trip, tout au moins dans sa première partie, avec verve, entrain et plaisir. Le titre résume bien le contexte  s'appliquant au monde du culturisme et à la difficulté de s'improviser kidnapper et tortionnaire.

1 commentaire:

emeline a dit…

Je trouve que le film No Pain No Gain est un bon divertissement, car il traite plusieurs aspects de la nature humaine. Ce long métrage a un bon casting, mais je comprends qu’on peut trouver certaines scènes violentes.