vendredi, mai 05, 2017

The Young Lady

Lady Macbeth du district de Mtsensk  est un roman russe écrit en 1865  adapté à l'Opéra (Chostokovitch) et au cinéma (notamment par Andrzej Wajda). Cette nouvelle version est signée par un réalisateur britannique qui vient du monde du théatre dont c'est le premier long métrage. Il semble s'être fortement inspiré de Michael Haeneke tant par le traitement des images, le parti pris de décors très dépouillés et l'environnement naturel hostile qui exacerbent la noirceur des personnages et leur asservissement.
Cet ancrage dans l'époque nous renvoie à toutes nos références littéraires où ces malheureuses héroïnes se réfugient dans la romance, le sexe, le rêve ou se rebellent au prix de leur vie ou de leur santé mentale et de celles de leur entourage  (comme ici le palefrenier torturé par la culpabilité comme dans Thérèse Raquin ...)
Le début du film est donc très prometteur car la réalisation est à la hauteur du propos, mais au fur et à mesure que les situations se dramatisent encore le film paraît lui s'enliser et même s'embourber. A force de nous dépeindre une femme devenue amorale dont le corrélaire est la solitude, on hésite entre leçon de morale ou complaisance, mais jamais empathie...nous ramenant au roman suranné (en ce qui concerne le monde occidental.....)

1 commentaire:

audrey lefour a dit…

Votre site est merveilleux ! Je vous souhaite une très bonne continuation.

voyance gratuite par mail