mardi, avril 05, 2016

Five

Vulgaire et consternant , dans ce domaine de la comédie déjantée les américains avec Very bad Trip avaient su quand même être plus drôles! La psychologie des personnages est si affligeante que l'on reporte son intérêt sur le beau chiot qui grandit lui en force et en sagesse.
Pierre Niney aime et nous a fait aimer le théâtre et il a réussi à nous convaincre parfois qu'il avait eu raison de choisir le cinéma ( dans Un Homme idéal par exemple) mais il n'a plus droit à une erreur de choix de scénario tel que celui-ci.

1 commentaire:

susane a dit…

J’adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater votre blog

telephone gay