lundi, février 15, 2016

Danish girl

Le réalisateur britannique du Discours d'un roi, Tom Hooper, signe un beau drame qui retrace le parcours du premier transgenre opéré en 1930. Et pour rendre ce sujet difficile abordable et commercialisable, il soigne particulièrement ses décors, ses costumes et crée un environnement émotionnel « académique » mêlant romantisme, érotisme et bons sentiments. C'est donc l'élégance, la délicatesse, la beauté des images qui priment, certains critiques ont regretté le maniérisme de ce film et auraient préféré sans doute plus de hargne, de violence. Pour ma part j'ai apprécié cet emballage luxueux qui m'a fait découvrir un univers psychologique de mal-être et d'incompréhension dans ce cas extrême de réappropriation d'identité.

1 commentaire:

susane a dit…

Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

voyance par mail