jeudi, octobre 23, 2008

Coluche





Pas du tout un film à la gloire de Coluche mais plutôt une étape dans un parcours difficile où le clown est toujours désespérément triste. C'est intéressant de voir que personne n'échappe à l'ivresse du pouvoir et que la politique est réservée à ceux qui en font depuis longtemps. Les thèmes traités vont donc au-delà du personnage interprété avec intelligence par François Xavier Demaison qui s'identifie plus psychologiquement que physiquement à Coluche, mais le film reste mollasson.

Aucun commentaire: